Communiqué S.LAGAYE 11-10-2009

Toulon le 11-10-2009

Communiqué

 

 

Suite à la lecture de la 1ere prise de position du nouveau président fédéral du Parti Radical, Monsieur Guerini (Var Matin du 11 octobre), je voudrais réagir et apporter ma pierre, en tant qu'ancien trésorier, mais aussi en tant qu'élu (conseiller communautaire TPM, conseiller municipal Toulon) et membre du bureau du comité de Toulon, mais surtout en tant que militant du parti radical varois.

 

Monsieur Guerini, qui avait déjà été à la tête du mouvement en 1995, dit « c'est un vrai challenge pour réactiver la fédération ».

 

Je voudrais lui dire qu'il n'a pas besoin de réactiver la fédération du Var car le bureau sortant lui lègue une fédération en très bonne santé, avec une trésorerie assez confortable. Ce qui n'était pas le cas avant nous.

 

En effet, depuis 4 ans, de très nombreuses manifestations ont été organisés dans le département, le nombre d'adhérent a été multiplié par 30, et le nombre d'élu par 10.

Le bureau sortant est fier de son bilan, plus que positif et de l'action accomplie, et nous allons continuer.

 

Nous n'allons pas polémiquer, mais il y a 15 ans, lorsque M.Guerrini avait quitté le navire, accompagné de ses amis, il ne restait plus qu'un petit nombre de militants se comptant assez rapidement. Est-ce qu'il peut nous expliquer pourquoi ?

C'est alors assez facile de revenir aujourd'hui et de donner des leçons.

 

Nous sommes fiers d'avoir fait du parti radical varois un mouvement actif et un peu reconnu dans l'espace politique varois. Cependant cela attire aujourd'hui, plusieurs personnes aux ambitions démesurées, qui se sentent une âme radicale depuis.  

 

Nous n'avons aucune leçon à recevoir.

 

Les valeurs de l'humanisme, la laïcité, l'idéal d'épanouissement individuel et d'autonomie personnelle, le refus de l'intolérance sont les valeurs du Parti Radical et sont constamment au cœur de nos engagements. Elles sont très forte, et ne donnent aucune place à l'intérêt particulier.

 

Cependant les différentes interventions dans la presse du nouveau président fédéral du parti, m'amène à penser, que Monsieur Guerini a motivé sa candidature à la présidence du parti varois, seulement dans le but d'avoir une chance pour une hypothétique place sur la liste des régionales.

Le radicalisme ce n'est pas cela.

Alors cher Monsieur, un peu d'humilité de votre part. Vous êtes le nouveau garant de ces valeurs radical dans le Var, respectez-les !

L'intérêt général doit primer avant tout.

 

Stéphane Lagaye

Conseiller Municipal Toulon  Conseiller Communautaire TPM

Militant du Parti Radical



11/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres