Communiqué du Président de notre Fédération le 6/10/09

  Le 6 octobre 2009

 

 

                         Chers amis,

 

 

 

                        Une assemblée générale prévue le 10 octobre permettra aux radicaux du Var d'élire leur nouveau (elle) président (e) et les membres du bureau pour une durée d'une année.

Après trois ans et demi de mandature, le bureau sortant a décidé de ne pas se représenter pour de multiples raisons bien compréhensibles. Pour ce qui me concerne, je considère qu'il  est essentiel que les cadres et les responsables de quelque parti politique démocratique ou association loi 1901 que ce soit, changent en se transmettant, au fil du temps, les rênes des responsabilités, dès lors que les conditions sont pleinement réunies et que la passation puisse s'effectuer sous les meilleurs auspices. Hors, ces conditions ne sont malheureusement pas réunies ; des intérêts personnels primant actuellement sur les intérêts généraux du Parti et sur la mise en exergue de sa philosophie. Ceci étant précisé, je me dois d'effectuer un bilan loin d'être exhaustif de ces trois années et demi passées à la tête  de notre fédération et de remercier toutes celles et ceux qui se sont dévoués corps et âme afin de redresser un parti qui était devenu moribond. En effet, en juillet 2006 (période de ma première élection), seule subsistait une poignée de louables militants, animée par l'ancien présidant, Maurice Henri dont je salue ici l'engagement radical. A l'époque, les relations avec l'U.M.P. du Var étaient des plus dégradées - principalement avec notre ami Ministre Hubert Falco – et nous ne comptions dans nos rangs que deux élus municipaux sur l'ensemble du département ; à savoir mon complice, Marc Fossard (Conseiller municipal minoritaire à Hyères-les-Palmiers) et moi-même, à La Seyne-sur-Mer, en qualité de Maire-adjoint et Conseiller communautaire au sein de l'Agglomération de Communes « Toulon-Provence-Méditerranée. »  En peu de temps et avec la volonté qui nous caractérisait, nous avons su multiplier le nombre d'adhérents actifs (et non fictifs ou éphémères) sur différents périmètres du département ; nous avons instauré des relations saines et un climat de totale confiance avec nos partenaires de l'U.M.P. et les jeunes toujours très dynamiques du  Mouvement Populaire ; nous avons monté un blog sur internet particulièrement visité et communiqué régulièrement avec la presse écrite, radiophonique et télévisuelle. Nous avons organisé de nombreuses rencontres avec nos partenaires et alliés politiques mais aussi avec les responsables et acteurs  de la société civile ; nous avons mis en place des animations sous différentes formes afin de faire vivre et rayonner le Parti.  Des positionnements des plus objectifs ont vu le jour. Nous avons par ailleurs soutenu, dans la plus claire transparence et avec  loyauté, diverses candidatures nous apparaissant comme étant crédibles et porteuses d'espoir mais aussi d'avenir comme celles d'un certain nombre de candidats aux élections municipales, cantonales, législatives ou européennes … S'en souviennent t-ils aujourd'hui ? J'ose l'espérer ! Nous avons bien évidemment affirmé nos différences et notre vision des choses … notre identité singulière. Nous avons, par la suite, créé des Comités de Base (à nos dépends), rédigé et co-signé les fameux Contrats de Progrès chers à Jean-Louis (Borloo) et respecté par là-même nos engagements tout en augmentant prodigieusement le nombre d'élus radicaux dans différentes institutions. Notre présence aux divers Bureaux et Comités Exécutifs, à Paris, a toujours été remarquée tout autant que nos participations aux Comités départementaux de L'U.M.P. et aux Universités ou Ateliers d'été de notre mouvement. Ainsi, nous avons su créer une réelle dynamique politique dont nous ne pouvons que nous enorgueillir. Sachez que cette action a toujours été amplement saluée et encouragée par nos dignitaires de la Place De Valois. Pour leur part, les finances du Parti ont bénéficié de cet élan et de la bienveillance de notre fidèle ami Stéphane Lagaye qui laisse à présent une trésorerie saine et inespérée.

Chers amis, qu'il me soit donc permis de remercier le bureau sortant sans lequel rien n'aurait été possible. Tout d'abord,  Marc Fossard (Président délégué) avec lequel j'ai œuvré dans une totale confiance et avec cette complémentarité qui font la force de toute entreprise commune.

J'ai, en cet instant, une pensée toute particulière pour Nathalie Rodriguez (Secrétaire générale) et Mireille Cautellier (Secrétaire générale adjointe) qui ont énormément œuvré à la bonne tenue de l'organisation et au suivi des diverses opérations. A combien de reprises, toutes les deux ont su prendre sur leur temps mais aussi  sur leur argent afin de confectionner anchoïades et autres agapes, agrémentant nos collations après nos travaux et manifestations pour que chaque militant puisse recouvrer ce bien-être radical et cette fraternelle chaleur.

Mes pensées, toute ma reconnaissance et mon amitié vont également à Stéphane Lagaye (Trésorier), Fathi Bousbih (Vice-président), Maître Stéphane Reterrer (Vice-président), à Alain Lejeune (Trésorier-adjoint) et à nos amis élus ou réélus Maires comme Jean-Pierre Véran à Cotignac et Marcel Legay à Evenos, mais aussi à toutes celles et ceux qui par leur implication et leur talent ont porté avec fierté et parfois courage les couleurs du plus vieux parti de France. Un parti auquel nous restons plus que jamais fidèles autant qu'au Président de la République et au Gouvernement de la France. L'engagement fut total ; et sachez qu'il le demeure. Nous resterons actifs et réactifs, sereins et ô combien vigilants pour que notre fédération soit toujours dans la lignée qui a été fixée par nos anciens et par les sages du Parti. Et si le besoin se fait sentir, nous prendrons nos responsabilités… Par nature et logique, chacun des membres du futur « défunt » bureau aura à s'investir à sa manière, sur le terrain des idées et dans le fertile terreau des réalités. A chacun,  je souhaite courage et abnégation mais avant toute chose, réussite dans ses entreprises radicales qui, je n'en doute aucunement,  nous amènerons, tous, à travailler ensemble.

Pour ma part, mon implication sera totale et libre sur l'ouest varois, principalement dans ma ville natale, actuellement en grande difficulté,  La Seyne-sur-Mer, où, d'ores et  déjà, nous avons lancé la campagne des municipales de 2014 avec une formidable équipe de femmes et d'hommes particulièrement actifs et déterminés, au service de la collectivité.

J'en terminerai en vous disant à toutes et à tous que notre Parti est le plus beau et le plus  enviable qui soit (les appétits voire les boulimies à ce sujet ne manquent pas !) Il est le plus en phase avec les réalités du moment. Il demeure le temple de la modernité bâti sur les fondations du passé et érigé vers l'avenir.

Soyez-en fiers, engagez-vous, portez ses valeurs en les faisant votre ; et méditez sur cette phrase : « La vérité, c'est ce qui simplifie le monde et non ce qui crée le chaos. »

 

 

                                      A très bientôt

                                        

                                         Fidèlement

                            

                            DOMINIQUE BAVIERA

 

               Président fédéral sortant et Vice-président

                            Provence-Alpes-Côte d'Azur    

 

 



07/10/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres